Posted on 0 comments

Les différentes méthodes de dressage d'un chien

Le chien est l'animal de compagnie de l'homme par excellence. Comme tout animal, il a sa nature sauvage. Cela peut être un peu corrigé avec un bon dressage pour le rendre un temps soit peu sociable. Le dressage d'un chien se fait donc selon plusieurs méthodes.

Le dressage classique

Il est le plus ancien de toutes les méthodes de dressage que l’on peut retrouver à travers le lien. Les accessoires pour le réaliser sont entre autres : le collier, le sifflet, la laisse ou la longe. En effet, cette méthode consiste à éduquer le chien attaché à l’un des accessoires en le faisant reprendre des réflexes pavloviens.

Après quelques entraînements, il finira par associer la bonne attitude à l'ordre qui lui sera donné. Il faudrait également offrir au chien, une récompense lorsqu'il réalise un comportement souhaité par son dresseur.

Le clicker training

Les techniques de dressage ayant évolué dans le temps, le clicker training est une méthode efficace de plus en plus à la mode. Cette méthode consiste à se servir d'un clicker. Il s'agit d'une boîte en plastique avec une languette métallique à l'intérieur qui émet un son lorsque le dresseur l'appuie du doigt.

Ce dernier doit faire résonner le clic juste au moment où le chien adopte un bon comportement. En répétant le clic pour les mêmes comportements, le chien s'y habitue. Une gâterie sera également la bienvenue pour récompenser le chien.

La méthode naturelle

Aussi naturelle que son nom l'indique, la méthode naturelle n’a pas besoin d'accessoire. En fait, le maître ou le dresseur aura à répéter les mêmes mots qui sont associés à des comportements déterminés du canin. La réussite de cette méthode repose sur une récompense à donner au chien à chaque fois qu’il exécute bien un comportement souhaité.

Les récompenses sont diverses et peuvent consister en un jouet, un os, une friandise, des croquettes, une caresse, etc. Il est très important de souligner qu’avec l'utilisation de cette méthode, il faut éviter de réprimander le chien ou de hausser la voix lorsqu’il fait mal ou ne réussit pas un geste. Cela pourrait lui faire perdre confiance en son dresseur. La douceur doit donc être de mise.